Les 5 indicateurs de Ghizlaine

J’ai mangé dans quand même pas mal de restaurants au cours de ma courte vie (Hey, 25 ans c’est jeune, OK !?) et à force j’en suis venue à la conclusion qu’il y avait 5 indicateurs principaux pour reconnaitre un bon restaurant.

 

iamnot

 

Le nombre de personnes dans le restaurant

Si un jour alors que vous vagabondez dans les rues d’une ville ou d’un quartier que vous ne connaissez pas et que vous cherchez un bon petit restaurant, moi, à votre place, j’irais là où il y a du monde.

C’est bien beau vouloir de l’intimité, mais généralement lorsqu’un restaurant est vide c’est qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas et, pour vrai, c’est rarement le décor!

Mais ça ne veut pas non plus dire qu’un restaurant bondé en est un bon. Cherchez la qualité over la quantité. Un buffet chinois avec une armée de touristes parce que leur gros bus s’est arrêté devant… tsé! Ma mère m’a toujours dit « si tu ne vois aucun asiatique dans un restaurant asiatique, ne va pas là ma fille! »

Puis pour certains restaurants c’est parfois juste du “hype” (EX : DSL, mais l’Avenue sur Mont-Royal)

Y’a pas de pain, et alors ?!

Pas tous les restaurants servent du pain au début du repas et c’est correct, ça ne veux rien dire, mais si tu sers du pain assure-toi qu’il soit chaud ou au moins à température ambiante. Personne n’aime mettre du beurre, de l’huile d’olive, de l’huile piquante ou du vinaigre balsamique sur un pain que tu viens de décongeler il y a 2 heures.

Les toilettes sont les miroirs de l’hygiène

hygiene

Ma mère m’a également dit que si les toilettes sont sales ou mal entretenues c’est que l’établissement est un peu… disons… paresseux. Et s’il est paresseux pour l’entretient d’une pièce dont sa clientèle a accès, imaginez pour une pièce à laquelle sa clientèle n’a pas accès (AKA, la cuisine!). Même si ça se peut que vers la fin de la soirée, la salle de bain ne soit pas des plus propre, il n’y a aucune excuse pour qu’elle soit sale en début de soirée.

 

Un peu de coordination s’il vous plaît!

 

Un service professionnel amène tous les plats en même temps ou, métons, à quelques minutes de différence, juste le temps de poser deux plats et d’allez-en chercher deux autres! Qui a-t-il de plus embarrassant que quand le plat de ton amie arrive une demi-heure avant tous les autres? Tu fais la dance du «— je vous attends!», « — Non, non. Ça va refroidir, mange! », «— Tu es sûr? », «— OUI OUI! ». Et là, tu regardes ton amie manger son oeuf bénédictine, partagée entre la gêne et l’appétit… . NON!

Explosion dans ta bouche

pain

Le goût : cet indicateur est le plus important. LE moyen infaillible pour savoir si un restaurant est bon. Et là, c’est très subjectif, si vous aimez ça retournez-y, même s’il n’est pas très populaire, même si vos amis ne l’aiment pas, même si tous les autres indicateurs sont « off ». Si vous l’aimez, retournez s’y! POINT! Le contraire s’applique aussi.

Vous avez peut-être remarqué que le prix n’a pas été mentionné. C’est parce que ça n’a pas la moindre importance. J’ai été dans des restaurants délicieux, mais ”cheap” et des restaurants qui m’ont couté les yeux de la tête, qui étaient de grandes déceptions. Le prix ne signifie rien.

– Ghizlaine Berrada